Robe de mariée vaporeuse en mousseline de soie écrue sur fond pêche, rebrodée de fleurs en soie. Se ferme par 4 boutons dans le dos.

Marie-Anna souhaitait l’effet d’un seau de fleurs renversé sur elle, et une robe très vaporeuse. Surtout, pas une robe en crêpe qui ressemble à celles du moment. Je lui ai dessiné une robe qui dévoile au maximum ses épaules si joliment dessinées et galbe le décolleté, avec une taille empire afin d’allonger sa silhouette au maximum.

Crédits photos: Camille Mompach et Clément Louis